La formation d'une apprentie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La formation d'une apprentie

Message par Jiwoo le Ven 1 Sep - 14:47

---HRP--- Je commence ce nouveau sujet pour écrire sur le nouvel arc Cyane/Kyôkho qui sera assez long et nuirait à la lisibilité du BG personnel de Kyô Smile Murs de textes en approche Very Happy

*-*-*-*-*

Mon apprentie


Cyäne a un gros problème psychologique. Bien sûr, j’ai vite deviné son aversion pour Legault (ce qui me paraît être plutôt une réaction saine quand on y pense…). Mais… Très vite, j’ai dû me rendre à l’évidence : ce n’était simplement parce que Legault a l’intelligence d’une brique. C’est parce qu’il est un homme. il était temps d’en savoir plus sur sa psychologie. J’avais décelé de suite son potentiel de combat et je la savais maligne également. Mais ça ne fait pas tout. Quoi de mieux que la cantina pour mieux observer ses réactions et tenter de la débarrasser de cette « peur ».

Trois hommes étaient présents quand nous sommes entrées dans la cantina du croiseur. Le sith Staynn, le mandalorien Spi’keko dont j’avais entendu beaucoup de bien et un autre mandalorien. C’est là que j’ai mieux saisi la « peur » atavique de Cyäne. Instinctivement elle s’est mise à l’écart du groupe d’hommes. Je me suis positionnée alors entre elle et eux. Ça n’a pas suffi. Elle était nerveuse et la posture de son corps m’indiquait subtilement son malaise. Pour mettre fin à ce malaise qui commençait à me perturber également, nous sommes allées à une table éloignée. Je savais que de l’autre côté du comptoir une barmaid officiait. La nouvelle commodore s’est attablée avec nous et cela n’a pas perturbée Cyäne. Je devais en savoir plus : que Cyäne se sente mal en présence de 50 % de la galaxie n’était pas une bonne chose ni pour elle ni pour les projets que je nourrissais.

- Cyäne, va donc nous chercher de quoi nous désaltérer et manger. Tu prendras ce que tu veux pour toi.

Je lui confiais un petit paquet de crédits. En la regardant s’éloigner j’ai eu un pincement au coeur. Cyäne est fatiguée, son corps est chétif et elle ne prend pas soin d’elle. En des temps plus anciens, son maître se serait débarrassé d’elle rapidement. C’est peut-être ce que Legault avait en tête. Je suis pour que l’Empire change. Et j’allais montrer que ce qui fait un bon apprenti est un bon enseignant. Je saurai exploiter tout le potentiel de Cyäne et en faire une seigneure sith puissante. Darth Malgus avait raison sur beaucoup de point.

Tout en écoutant distraitement les poncifs que débitait la nouvelle commodore, je continuais mon observation. La barmaid s’est montré elle aussi conciliante avec mon apprentie. Ce sera le point fort de Cyäne : elle inspire la confiance et personne ne se méfie d’une petite Zabrak a l’air perdu. Faire des faiblesses une grande force. Ma spécialité. Il fallait également qu’elle me fasse confiance. Je ne savais pas encore ce qu’elle avait vécu, mais tout indiquait que ce n’était pas vraiment agréable. Elle est revenue avec nos commandes. Moment de stupéfaction. Cyäne n’avait pris pour repas qu’un simple bol de soupe et un verre d’eau. Pour beaucoup ça aurait été un fait sans importance. Pour qui sait lire entre les lignes, c’était tout autre chose : une preuve de plus que Cyäne s’oublie, qu’elle reste rivée à un passé mortifère, qu’elle se sent en partie indigne. J’avais donné assez de crédits pour commander une dizaine de festins.

- Cyäne.
- O-oui Maître ? Elle m’a donné son regard étonné.
- Prends le reste des crédits. J’exige que mon apprentie ait une hygiène de vie irréprochable. Alors tu vas de suite reprendre un repas plus consistant. Tu as besoin de te fortifier. Je ne peux rien faire d’une apprentie faible physiquement. Va.

Tandis que Lilina bâfrait son steak de bantha, Cyäne s’est levée un peu confuse et m’a obéi. J’avais conscience que Cyäne serait une charge supplémentaire de travail dans un premier temps. Mais je savais aussi qu’une fois plus autonome, mieux formée elle serait un atout décisif pour mes projets. Et j’espère qu’elle me suivra même une fois seigneur. La force d’un clan se mesure à l’engagement mutuel de ses membres.

*-*-*-*

Aujourd’hui va être un grand jour. J’ai profité du fait que nous étions en orbite autour de Dromund-Kaas pour m’occuper de ma résidence familiale. Cela fait tellement longtemps que je n’y ai plus mis les pieds. Jiwoo et moi en avons hérité à la mort de notre mère. Rien n’a changé et j’ai donc décidé de faire remplacer tout le mobilier afin de gommer les horribles souvenirs. Et j’ai également décidé que mon apprentie aurait sa chambre. Un petit espace pour l’entraînement, un ordinateur ayant accès aux principales bases de données pour qu’elle puisse remplir son esprit et se cultiver. J’ai toujours pensé que la culture était le rempart contre l’obscurantisme. Je veux un nouvel Empire, fort avec des siths au sommet de la hiérarchie. Des siths impliqués dans la cohésion de leur empire. Que les plus méritants règnent me paraît normal. Mais pas dans les stupides luttes de pouvoir d’avant. Que chacun connaisse sa place et que les plus mauvais sachent que malgré leur médiocrité ils puissent avoir malgré tout une certaine utilité. On peut toujours faire d’un mauvais sith un bon petit soldat.

J’avais convoqué Cyane en donnant bien sûr les autorisations nécessaires pour qu’elle puisse bénéficier d’une rotation de navette. En espérant que le fait qu’elle se retrouve parmi de nombreux soldats hommes ne crée pas trop de troubles. Elle est arrivée dans la soirée. Elle semblait un peu perdue. Visiblement on ne lui avait pas accordé beaucoup d’attention dans sa vie passée. J’allais changer ça. Prendre une apprentie n’est pas un acte anodin. Je vais travailler pour l’Empire, pour mon clan et Cyane aura toujours toute mon attention. Instinctivement, je me sens proche d’elle. Je sais qu’elle me respecte. Je suis un peu directive avec elle, mais ce sont mes méthodes. Même si un jour je balaie la distance psychologique avec elle, je montrerai aussi que c’est moi qui commande et qui dirige. Jusqu’à ce qu’elle soit seigneure.

Visiblement, elle ne s’attendait pas à ce qu’elle ait une vraie chambre. Ses mouvements timides montraient que c’était une nouveauté pour elle. Je lui ai dit que tout le monde avait besoin d’un espace personnel pour pouvoir se construire sereinement. Elle a rangé ses affaires soigneusement. C’est idiot, mais j’ai trouvé ça adorable. Chacun de ses gestes était empreint de beaucoup de délicatesse, d’une sorte de dévotion qui me faisait plaisir à voir.

Je l’ai ensuite invitée à me suivre dans ce qui serait ma salle de conférence personnelle, l’endroit où je convoquerai toutes les personnes qui suivront mes directives. J’allais mettre mes règles en place avec Cyane et surtout la faire parler d’elle. Mais un détail restait à régler. Je ne supportais pas la capuche qui cachait son visage. Je lui ai donc demandé fermement de changer de tenue. On ne peut deviner les pensées des gens si on a pas accès aux expressions de leurs visages. Je lui ai ensuite dit que je lui verserai une pension en complément de la solde de base versée par l’Empire via la Légion. Cyane portera l’honneur de mon clan et doit donc toujours être équipée des meilleurs équipements. Je ne supporterai pas qu’on puisse me voir en compagnie d’une apprentie en haillon et mal équipée. Vouloir la réussite de ceux qu’on prend en charge est un devoir sith. Je lui ai aussi dit que je n’avais aucune intention de suivre les anciennes méthodes sith : l’apprenti qui chercher à progresser pour prendre la place de son maître en le tuant est stupide. C’est du sang gâché pour la puissance de l’Empire. Nous aurons trop de planètes à conquérir pour perdre du temps avec ces stupides préceptes.

J’ai été étonnée par le fait qu’elle semblait très peu connaître les anciennes traditions… Combien de temps avait-elle passé sur Korriban avant que Legault ne la prenne en charge ? Ce dernier ne m’avait transmis qu’un dossier pratiquement vide. Imbécile d’inquisiteur ! Peu importait, j’avais confiance en mon apprentie et elle répondrait à mes questions en toute franchise. De toute manière, je suis plutôt douée pour deviner le mensonge. Dans un premier temps j’allais lui demander ce que se disait sur mon clan dans la Légion. Elle jouerait le rôle de l’apprentie peu satisfaite de son maître pour en savoir sur ce qui se tramait en coulisse. Le clan Van Nyusen doit trouver sa place au sommet de l’Empire. Je savais qu’Alanaë serait une formidable alliée pour ça. Il faudrait ensuite que Darth Gekikara prenne la succession d’Arnnaë. Et Cyane serait au courant de ce qui se passe officieusement. Elle a accepté et je savais qu’elle teindrait son engagement. Son visage mélancolique bernera tous ceux qui s’opposent à nous en secret. J’aurais le contrôle sur Legault en assignant sa fille à la surveillance et au rétablissement de Jiwoo dans ma demeure familiale. J’avais rempli tous les papiers pour rembourser la Légion des frais de Sumia.

Il était temps d’en connaître un peu plus sur mon apprentie.

_________________
ある日、私の王女来るだろう

Kyôkho Moorabi -Sith / Jiwoo Moorabi - érudite à la psychomotricité différente
avatar
Jiwoo
Arrivant corsaire
Arrivant corsaire

Messages : 102
Date d'inscription : 04/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation d'une apprentie

Message par Jiwoo le Dim 3 Sep - 16:34

Elle était assise face à moi, presque prostrée. Combien y’a-t-il de Cyane ? Je l’ai vu fougueuse au combat, très concentrée quand elle s’en donne la peine. Elle est une bretteuse redoutable. Mais en dehors de la salle d’entraînement, du combat il y a une autre personnalité qui apparaît : Une petit fille perdue qui semble chercher sa place. La suite allait me montrer que je me trompais… à moitié.

- Cyane, je veux que nous établissions une relation de confiance absolue. Alors je t’autorise à me poser toutes les questions que tu as en tête. Et je veux que tu répondes également aux miennes.
- B-bien sûr maître.
- As-tu des questions ?
- Euh… *elle baissa la tête un court instant* Je… quel est votre euh.. clan ?
- Je fais partie du clan, de la famille Van Nyusen. Même si peu sont au courant ; j’ai accepté la demande de mariage de feu Darth Azylum. Nous sommes une famille puissante de l’Empire qui a déjà su faire ses preuves de loyautés. En étant mon apprentie, tu porteras aussi nos valeurs et nos idéaux. Hum… plus particulièrement les miens. Tu le sais, je suis porteuse d’un projet pour un nouvel Empire. Plus solide, plus uni que le précédent. Et la base de cet Empire reposera en partie sur la manière dont les siths aguerris et puissants comme moi seront capables de transmettre leurs connaissances et surtout d’inspirer leurs apprentis.
- Je… ne comprends pas tout… Les Siths doivent utiliser le côté obscur non ?
- Cyane. Pour moi, il n’y a qu’une force. Bien sûr ma doctrine n’a rien à voir avec ces imbéciles de Révanite qui ne sont que des pions sans cervelle. Certaines utilisations de la Force sont dites « obscures » car elles impliquent des conséquences que la morale réprouve, mais… il n’y a qu’une force. Je prends l’exemple du contrôle mental. Moralement, c’est une ignominie. Mais… si tu l’utilises pour sauver une vie, est-il toujours si obscur ? Cyane… Je suis une personne pragmatique. Et je veux que tu réfléchisses toujours au lieu de te laisser griser par la puissance brute. Le pouvoir est dans le contrôle des autres et non dans la recherche de la puissance brute. Quand tu as 10 adversaires, laissent les mener les hostilités entre eux et ne te bats que pour le dixième combat.
- M-maître… faut-il croire ce que disent les holocrons ?
- Eh bien, je te renvoie à ce que j’ai dit avant. Ne jamais rien croire sans une solide réflexion auparavant. Quand tu auras des doutes, alors il faudra que tu me parles afin que je te donne des pistes de réflexion. Je ne t’imposerai pas de pensées toute faite. Tu devras cheminer par toi-même. Et je serai intransigeante là-dessus. Mais… ta question est curieuse. Tu sembles jeune et avoir été confrontée à un holocron me semble curieux… Quel âge as-tu Cyane ? Depuis combien de temps étais-tu sur Korriban ?

Cyane sembla se figé et ploya davantage la tête. J’avais touché un point sensible. Sa voix devint plus faible. Elle avait également les marques de l’épuisement. Je n’aimais pas forcer les question ainsi, mais son état de fatigue diminuerait ses résistances psychologiques. Elle ne me mentirait pas dans ces circonstances.

- J’ai 18 ans, maître. Je… euh… cela ne faisait que quatre jours que j’étais sur Korriban quand l’inquisiteur Legault m’a prise en charge.
- Quatre jours ?! Mais… Cyane ?! Tu sais te battre comme une apprentie entraînée, tu es capable d’envoyer des éclairs de force et Legault m’a écrit qu’il t’avait recruté car il avait eu vent que tu t’étais débarrassée de quatre acolytes lors d’une mission. Je ne comprends pas. Avais-tu un maître avant ?

- O-oui… Euh… j’avais une maîtresse très bonne avec moi… Je… Quand elle m’a « trouvée » elle ne savait pas que j’étais sensible à la force… Je… euh… ne le savais pas tellement non plus.

Le visage tout fin de Cyane devint d’un seul coup plus sombre. Dire qu’elle était en plein dans tristesse était un euphémisme. Elle était plongée dans le drame de sa vie et visiblement s’y noyait toujours.

- Doucement Cyane… *Je me levais afin de prendre place à ses côtés pour la rassurer, j’utilisais ma voix la plus douce* Commençons dans l’ordre veux-tu ? Comment as-tu rencontré ton ancienne maîtresse ?
- Je… Je… Je n’ai pas tant de souvenirs de mon enfance… Juste quelques images fugaces… J’étais une esclave qui changeait sans cesse de « maîtres » Je… je déteste ces hommes !

Je fus très surprise. La colère sourdait d’elle. Une colère intense, une grande rage. J’ai posé une main sur son épaule afin de pulser un flux apaisant de Force. Un peu en vain. Je sentais mon apprentie toute tendue. Elle serrait les poings et… c’est comme si l’environnement devenait un peu plus électrique.

- L’esclavagisme est une honte. Je te promets que je lutterai toujours afin que ce fléau disparaisse. Ton ancienne mâitresse était-elle une esclavagiste aussi ?
- Non ! Pas du tout !

L’éclat de voix fut le point final de sa colère. Elle me regarda soudain avec honte. Elle regrettait le ton employé.

- Désolée maître, je ne voulais pas être impertinente avec vous…
- Je t’excuse Cyane. Tu es encore jeune et se maîtriser vient avec l’âge. Mais continue à parler.
- Ma maîtresse m’a euh… « gagnée » lors d’un jeu avec mon maître précédent.

Des milliers de questions affluaient dans mon esprit. Mais la plupart des réponses étaient évidentes. Une jeune fille aussi belle qu’elle avait dû subir bien des épreuves. Je compatissais silencieusement, j’avais vécu ça aussi. Cependant son ancienne maîtresse l’avait visiblement sortie de cet enfer et mentalement je la remerciai pour ça.

- Tu en parles avec beaucoup de respect dans le ton.
- Oui… C’était une femme très douce que je respectais… Elle m’a embauché comme euh… une sorte de majordome… Je m’occupais du ravitaillement du vaisseau, de l’entretien et un peu de la cuisine. Quand elle sortait du vaisseau avec son apprenti je… J’allais dans la salle d’entraînement et je prenais toujours un sabre en cortose… J’essayais de reproduire ce que ma maîtresse enseignait à son apprenti… Un jour, elle m’a surprise. J-j’étais terrorisée, j’avais peur qu’elle ne me chasse. Mais… Au contraire, elle m’a encouragé à continuer, à m’entraîner avec son apprenti. C’est là qu’elle a remarqué que j’avais une certaine affinité avec la Force.

_________________
ある日、私の王女来るだろう

Kyôkho Moorabi -Sith / Jiwoo Moorabi - érudite à la psychomotricité différente
avatar
Jiwoo
Arrivant corsaire
Arrivant corsaire

Messages : 102
Date d'inscription : 04/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation d'une apprentie

Message par silmargamma le Lun 4 Sep - 21:24

Dommage que ce ne soit pas un rapport, l'Inquisition Sith en aurait fait ses choux gras..lol

_________________
avatar
silmargamma
Général d'armée
Général d'armée

Messages : 101
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation d'une apprentie

Message par Jiwoo le Mar 5 Sep - 1:59

silmargamma a écrit:Dommage que ce ne soit pas un rapport, l'Inquisition Sith en aurait fait ses choux gras..lol

Et encore j'ai pas dit que Kyô admirait Malgus Very Happy

_________________
ある日、私の王女来るだろう

Kyôkho Moorabi -Sith / Jiwoo Moorabi - érudite à la psychomotricité différente
avatar
Jiwoo
Arrivant corsaire
Arrivant corsaire

Messages : 102
Date d'inscription : 04/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation d'une apprentie

Message par Azylum le Mar 5 Sep - 2:37

Jiwoo a écrit:
silmargamma a écrit:Dommage que ce ne soit pas un rapport, l'Inquisition Sith en aurait fait ses choux gras..lol

Et encore j'ai pas dit que Kyô admirait Malgus Very Happy

Pas touche a Kyô ^^ Les Van Nyusen sont de sa famille maintenant.

_________________
La Manipulation est un art et le mensonge un Don !
avatar
Azylum
Darth commandant d'unité
Darth commandant d'unité

Messages : 166
Date d'inscription : 28/05/2016
Age : 23
Localisation : Partout et nul part

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation d'une apprentie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum