Magnus "Le Renégat"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Magnus "Le Renégat"

Message par ZX-6 le Ven 11 Aoû - 15:03

Introduction:

C'est sur la planète Lorta que l'histoire commence, le jeune homme qui se nommera Magnus
ou plutôt Andrew O'brien né vingt ans avant le retour de l'empire. Il vit dans une famille plutôt riche, un confort qui duré depuis près de trois cent ans...

Le service républicain:


Alors âgé seulement de vingt ans le jeune Andrew vu sa vie changée, l'holonet, l'holo-Tv ne diffusaient qu'une seule chose, les images d'une attaque sur Corruscant, l'alerte rouge est déclaré, le jour même il reçu la lettre qui lui signifiait qu'il allait devoir accomplir son service militaire de la république galactique, le lendemain il fut emmené tout comme ses jeunes camarades d'études dans un camp militaire, leurs transporteurs les emmenèrent sur hoth, ils furent équipés d'un fusil blaster, il devait daté minimum de la guerre civile trois cent ans plus tôt, un long manteau de tissu, verdâtre, sans protections, une casquette polaire ainsi qu'une ration. Il ne vu aucun officier, ils se trouvaient dans de grands hangars, entassés par milliers, lorsque l'alarme sonna ils embarquèrent dans les navettes, la chose la plus bizarre c'est qu'ils avaient tous le sourire, ils vantés leurs relations intimes avec leurs petites amies du jour, se vantèrent de leurs tenus, gonflèrent leurs poitrines et s'autoproclamèrent guerriers...

La fin de tout:

La première journée ils arrivèrent sous un soleil, il ne faisait pas si froid, ils prirent des pelles et se succédèrent, creusant des kilomètres de tranchés, à perte de vue, ils rigolaient, fumés des cigarettes, gaspillés leurs rations et faisaient des batailles de boule de neige. La nuit les calmèrent, enterrés dans les tranchés, leurs uniformes peu réchauffant pour couverture, le froid glacial était le premier avertissement de leur enfer à venir...
Le lendemain, au début d'après-midi le premier combat avait lieu, ils devaient défendre la ligne de tranché, ils utilisèrent leurs vieux fusils blaster pour se défendre, il y avait environ cent milles soldats républicains sur l'ensemble de l'immense ligne de de tranchée, il n'y avait pas plus de quinze milles impériaux en attaque.

  La tempête se leva, glaçant les os des soldats, le brouillard était épais, les impériaux étaient pratiquement au contact quand les échanges de tirs commencèrent, les soldats républicains tombèrent par milliers très rapidement, des viseurs déréglés, des armes enrayés, des enfants non formés au combat sans protections face à des impériaux en armures blanches, équipés de mitraillettes de dernière génération, les républicains reculèrent vites, ils abandonnèrent leurs positions, ils se faisaient tirés dans le dos, se dans les tranchés étaient soit poignardés soit gazés n'ayant aucun masque de protection.

  La fuite:

Plusieurs jours étaient passés et Magnus ainsi que des milliers de soldats avaient survécus, ils fuyaient, récupérés de l'équipement sur les cadavres de soldat restés en retrait totalement gelés et morts de froid. Ils n'avaient plus aucunes consignes ni informations radio.


Les soldats rescapés mourraient soit de faim, de froid ou de fatigue. Après avoir était désorientés par une tempête les centaines de soldats survivants se baladaient tel un troupeau tous blottis les uns contre les autres pour se réchauffait. Ils virent dans le blizzard des ombres humanoïdes, ils lâchèrent leurs carabines et firent de grand signes avec les bras en hurlant aux silhouettes de venir les secourir, exténués, ils se jetaient les uns dans les bras des autres lorsque qu'ils virent les silhouettes se rapprochés, un soldat s'écria "On est sauvés les gars se sont les renforts !", Magnus juste derrière lui dit d'une voix perdue tout en regardant au mieux les silhouettes " ce ne sont pas des renforts...Tous à terre !" Certains s'exécutèrent les autres ne le firent pas, ceux restés debout se furent abattre par des tirs automatiques impériaux, les impériaux furent surpris quand à revers des renforts républicains en armure moderne les tuèrent sans sommation, les survivant furent aidés et rapatriés de cet enfer. Magnus se rappellera toujours ce que le soldat lui dit quand il l'aida à se relever du tas de neige "C'est fini fiston, tu vas rentré chez toi" C'était faux, car comme dis le mythique dicton "la guerre ne meurt jamais !" ...
avatar
ZX-6
Agent
Agent

Messages : 22
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magnus "Le Renégat"

Message par ZX-6 le Lun 14 Aoû - 0:26

Magnus Chapitre II
 

  Nous étions enfin rentrés à la base, je me rappel me balader dans le couloir principal, nous étions les premiers à être partit en guerre, les soldats assis à chaque côté des murs nous dévisagés, à la différence de la dernière ils n'avaient plus l'air de voir des enfants mais des guerriers, ils avaient tort
mais je compris vite la raison de tout ces regards.

 J'allumais l'holo-Tv dans la salle de détente, je voyais aux nouvelles que « de jeunes héros ont vaincus l'ogre impérial avec une force inimaginable », il faut dire que Coruscant et Alderaan étaient encore frais dans la tête de tous les citoyens, les massacres de masse avait marqué tout le monde, je n'arrivé pas pleuré de ce que j'avais vu alors je me renfermé oubliant parfois la voix que j'avais, lorsque un soldat qui c'était couché lorsque j'avais crié de le faire avant les tirs impériaux me remercié et avec un sourire bienveillant et fanatique me disait que j'étais convoqué dans le bureau du général Davidson, je m'y rendais immédiatement, avec peu d'enthousiasme...

  J'entrais dans son bureau, je le salué, du moins je salué son grade pas l'homme qui était derrière, l'homme qui emmena mes meilleurs amis à l'abattoir et la souffrance glacial de cette putain de planète. Je retiré mon chapeau et sans conviction je me présenté à lui.

-Engagé Andrew O'brien, première classe, rescapé bataille de hoth...
A vos ordres...
A vos ordres ?
Oui, on dit à vos ordres face à son général.

Il n'était pas bête et voyais dans mon regard que je ne le dirais pas et que la seule envie que j'avais en tête était de lui cracher au visage.


Au fur et à mesure de la conversation il me détailla un peu le rôle particulier que moi et les survivants pouvons joués, l'équivalent de danseuse pour ainsi dire, enfin comme il dirait le symbole de la jeunesse et la puissance de la république, devenir des commandos d'élite, du moins en avoir le nom et en être formé, je refusa immédiatement et lui dit que je rentrerais chez moi, il me rétorqua que ce n'était pas le bon choix, il connaissait mon père, si je partais au combat avec ses soldats il ferait mes louanges, comme quoi je serai enfin devenu un homme, quel imbécile peut pensé que la guerre donne naissance à des héros ou des hommes, c'est bien connu qu'un  obus arrache les couilles et ne les faits pas pousser, je refusais donc cette idées ignoble.

Je me dirigé dans le hangar principal lorsque je voyais Franz, James et Victor qui marchaient avec leurs affaires prêt à retourner au front, je leur demandais ce qu'ils faisaient, ils me dirent qu'ils repartaient en première ligne, cette fois ils ne s'en tireraient pas et leurs yeux trahissaient leurs semblant de courage, d'un signe de tête faussement approbateur je partis, et quand je passa devant le bureau du général, j'entrais sans même toquer pour lui dire ma façon de penser, il me dit très clairement que ce n'était désormais plus mes affaires et que mon transport m'attendait pour me ramener chez moi, il m'avait transmis un passeport disant que j'étais blessé de guerre et que mon travail devait être dans une usine, mais je changé d'avis, d'une voix bien plus forte j'acceptais finalement son offre tant que mes trois meilleurs amis venaient avec moi, je devenais leur supérieur,
je devenais sergent de l'escouade gree, unité d'élite du troisième corps des parachutistes.
avatar
ZX-6
Agent
Agent

Messages : 22
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum